Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 438 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 561 Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 597 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 598 Deprecated: Function eregi() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 599 Deprecated: Function split() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 745 Deprecated: Function split() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 749 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_version.php3 on line 752 Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-cache.php3 on line 28 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-cache.php3 on line 48 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-cache.php3 on line 49 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-cache.php3 on line 50 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-cache.php3 on line 54 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_acces.php3 on line 42 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_acces.php3 on line 43 Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/ecrire/inc_acces.php3 on line 44 [. :: . Cine Outre Mer . :: .] Historique Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/squel/test.php3 on line 2 Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/squel/test.php3 on line 2
Somamire CineOutreMer
 
Accueil - Historique

cinéma et littérature
 12/12/2005 | © invarance noire

Un cinéma en manque de scénaristes ?

Depuis Mourami du guinéen Mamadou Touré en 1953 et Afrique sur Seine de Paulin Soumarou Vieyra en 1954 qui en marquent la naissance, le cinéma africain s’est toujours inspiré des “gestes” du continent. Les héros, extraits des légendes de l’histoire, et de la sagesse populaire nourrissent film après film les cinématographies africaines fixant la palabre sur pellicules, quand la légende veut que l’oralité soit reine.

Les cinémas d’Afrique sont des oeuvres d’auteurs. Le scénario y est présent depuis l’origine. Auteurs-Réalisateurs comme la plupart de leurs homologues d’ailleurs, les cinéastes africains ne sont pas, loin s’en faut, coupés des textes littéraires et de leurs auteurs. Quand le mauritanien Med Hondo met en scène West Indies, c’est à partir des Nègres marrons de la liberté du martiniquais Daniel Boukman. Ababacar Samb Makharam adapte Kodou d’une nouvelle d’Annette M’Baye D’Erneville et travaille en collaboration avec cette dernière. Momar Thiam tire Karim de l’oeuvre de Ousmane Socé . Deux nouvelles de Chinua Achébé Le monde s’effondre et Le malaise sont mises en images par Josan Polhan.

Cheick Hamidou Kane a accepté l’adaptation de L’aventure ambigüe par Jacques Champreux, et Pétanqui de Kozoloa Yéo est une mise à l’écran de Quinze ans ça suffit du nigérien Amadou Ousmane. L’expérience de Sembène Ousmane, qui d’abord écrivain, passa à la réalisation pour adapter ses propres romans, bien qu’unique, illustre bien la passerelle entre l’écrit et l’image.

En outre-mer, très peu d’adaptations. Tout le monde a salué la qualité de l’adaptation de -La rue cases nègres- de Joseph Zobel par Euzhan Palcy. La réalisatrice a récidivé quelques années plus tard avec un des romans d’André Brink, -Une saison blanche et sèche-. Christian Lara, lui a fait une libre adaptation du roman de Tony Delsham -Papa est-ce que je peux rentrer mourir à la maison ?- Drame sur les problèmes de la drogue aux Antilles. Par contre, comme leurs confrères d’Afrique, le partenariat avec les scénaristes répertoriés ne pose pas de problème. Guy Deslauriers, depuis -l’Exil du roi Béhanzin- travaille à quatre mains avec Patrick Chamoiseau. Christian Grandman, pour -Têt Gréné- a fait appel à Roland Brival et Jean-Claude Flamant-Barny à Alain Agat pour -Nèg Marron-.

La nouvelle génération des cinéastes vont, tout comme leurs aînés puiser dans l’héritage commun les lettres et les mots qu’ils transforment en images et en sons et c’est Fary l’ânesse du sénégalais Mansour Sora Wade, Le neveu du peintre du burkinabé Moustapha Dao, inspirés des contes et légendes, de Nitt... NDoxx de Gaï Ramaka, Dial Diali de Ousmane M’Baye de la tradition populaire, ou La geste de Ségou du malien Mambaye Coulibaly, Tal Pexx de Mansour Sora Wade Sarraounia de Med Hondo, le gardien de Fabrice Pierre, tous adaptés de hauts faits historiques du continent et diasporas.

Si on ne peut parler de collaboration au sens occidental du terme entre cinéastes et écrivains, rares sont les films qui se font sans que l’oeil d’un homme de lettres ne vienne corriger, voire même co-signer le scénario. On aurait tort de penser que le film en Afrique est l’oeuvre d’un individu. Les scénarios sont en lectures multiples et peu nombreux sont les réalisateurs qui écrivent en isolé. Sur un continent où le cinéma et l’audiovisuel existent souvent sans encadrement législatif, les métiers qui s’y attachent sont très peu organisés. La marginalisation des métiers autres que celui de réalisateur en est une des conséquences. Les structures de formation étant quasiment absentes, toute démarche est individuelle. Et pour l’heure, seuls les intéressés à la réalisation et depuis peu à la production s’y engagent. Faut il y voir le signe d’un désintérêt pour le scénario dans l’importance du film ? Les colloques organisés dans le cadre du Festival Panafricain du Cinéma-FESPACO depuis 1969 et ceux organisés par La Fédération Panafricaine des Cinéastes-FEPACI ainsi que ceux des Rencontres Cinématographiques de Dakar -RECIDAK prouvent si besoin est la place que les cinémas veulent donner aux gens de l’écrit.

Des réunions ont encore lieu pour tenter de définir les modalités d’une collaboration souhaitée par tous. Actuellement, plusieurs gouvernements s’apprêtent à ratifier les conventions des droits d’auteur et des droits voisins dans leurs politiques de dynamisation de leurs industries cinématographiques et audiovisuelles. Il ne faudrait tout de même pas voir dans ces actions l’illustration de l’opinion souvent répandue au nord que les cinémas d’Afrique plus que ceux d’ailleurs ont besoin de scénaristes.

Dans la tradition, le réalisateur se forme aux techniques du cinéma parce qu’il a déjà la pratique de l’écriture et son imaginaire est actif. Il cherche dans la maîtrise de l’image le moyen de les communiquer. Le cinéaste africain à de rares exceptions a une formation littéraire. Son angle de traitement de l’écrit est parfaitement défini. Il ne peut être comparé à un metteur en scène de théâtre qui lui, adapte quasi systématiquement des pièces existantes.

Le rôle du scénariste dès lors doit être clairement défini. Il apparaît, aux termes des diverses discussions sur le sujet que l’écrivain dont l’oeuvre est sollicitée pour une mise à l’écran n’a pas de compétence particulière pour en faire l’adaptation. Et les quelques exemples de collaboration ne furent pas des succès. Le réalisateur, qui va vers une oeuvre existante, a déjà fait la démarche de la transcription. Il ne souhaite pas de modification, mais une mise en forme de son travail. C’est à ce niveau que peut intervenir le scénariste.

La plupart des réalisateurs sont pour l’instant hostiles à l’idée d’élaborer un film à partir d’un scénario original extérieur. Ils sont par contre unanimes à souhaiter l’aide de scénaristes professionnels pour une écriture à quatre mains à partir de leurs textes, de leurs synopsis initiaux. Si l’existence du métier de scénariste ne semble pas poser plus qu’ailleurs de problème dans les cinémas d’Afrique, sa définition doit être faite avec rigueur et précision afin que sa place ne soit pas contestée.





 
  
Publicité
Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-stats.php3 on line 37 Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/cineoutremer.com/httpdocs/inc-stats.php3 on line 55